Le prêt relais

Pour acheter un bien immobilier plus grand ou mieux situé quand on est déjà propriétaire il existe des solutions de financement temporaire en attendant de vendre sa maison.
La solution pour acheter avant de vendre, C’est le prêt relais !

Le prêt relais !

Pour acheter un bien immobilier plus grand ou mieux situé quand on est déjà propriétaire il existe des solutions de financement temporaire en attendant de vendre sa maison.

La famille s’agrandit et la maison n’est plus assez spacieuse ?
Vous êtes muté à l’autre bout de la France et vous devez habitez sur place ?
Pour faire coïncider l’achat du nouveau bien avec la vente de l’ancien, cela s’avère souvent un casse-tête !
Pour garder l’esprit serein le jour de la signature de la promesse d’achat et surtout disposer de l’argent nécessaire à votre projet, il existe une solution de prêt temporaire :

Pendant longtemps, les banques ne proposaient que des prêts relais « secs ».
Ce crédit était consenti pour un ou deux ans à un tarif peu recommandable.
Depuis quelques années, la plupart des banques ont abandonné cette formule au taux prohibitif pour proposer une solution plus pratique qui consiste en un prêt relais jumelé à un prêt long terme.
Cette formule plus avantageuse revient à ne mettre en place qu’un seul et unique prêt couvrant la totalité du montant de la nouvelle acquisition.
Quand l’ancienne maison est vendue (dans un laps de temps de 12 à 24 mois), l’argent récupéré s’impute sur la nouvelle acquisition sous forme de remboursement anticipé d’une partie du crédit, sans pénalité.

Deux options de remboursement sont généralement proposées.

Soit l’emprunteur ne rembourse que les intérêts du prêt relais en attendant de vendre sa maison soit il rembourse à la fois le capital et les intérêts lors de la revente du bien (différé total).
La première solution est lourde pour le budget puisqu’elle implique de rembourser le prêt de la nouvelle maison et les intérêts du prêt de l’ancienne en même temps. Le remboursement du capital sera effectué dès la revente du précédent bien.
La seconde solution est plus confortable puisque tous les frais sont repoussés à l’issue de la vente de l’ancien bien. Mais ce confort a un prix qui globalement sera plus cher que dans le cas d’un remboursement d’intérêt en parallèle.

Dans les deux cas, le prêt consenti est un crédit immobilier classique sur lequel les banques ne prennent généralement pas de frais de dossier supplémentaires puisque le prêt temporaire est adossé à un prêt à long terme.

Bon à savoir :
Les salariés des entreprises assujetties au 1% logement peuvent bénéficier de prêts relais à taux très attractifs (1% sur un an renouvelable une fois).

Ces prêts sont octroyés en cas de vente d’un bien du fait d’une mutation professionnelle ou en cas de la perte d’emploi liée à un plan social.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.