Style de maison alsacienne

Construire une maison en Alsace:
Les maisons traditionnelles d’Alsace ne sont pas ou peu construites de nos jours, la raison en est que le bois de chêne est le matériau de base et elle doit être relativement haute et comporter au moins deux étages.

Les maisons traditionnelles d’Alsace

Les matériaux
Le bois (chêne) est le matériau de base.
Les murs sont construits à pans de bois et remplis en torchis. Le pan de bois est très particulier:
les lignes horizontales dominent les lignes verticales; à intervalles réguliers, figurent des pièces obliques pour faire contrepoids à la poussée des matériaux. Les poutres teintées au brou de noix se détachent fortement sur la façade d’autant plus que le torchis est souvent passé à la chaux.
Les soubassements, les encadrements de baies et les chaînages sont en grès rouge ou rose des Vosges plus rarement en granit gris.

Les toits
Ils sont très élevés et à forte pente; généralement à deux versants, ils comportent souvent, en outre, un petit versant brisé sur le mur de pignon.
La pente raide du toit est fréquemment coupée par les saillies de petites lucarnes, parfois étagées, qui possèdent leurs propres toitures très allongées.
La couverture est faite de tuiles plates ou en écaille, d’un brun chaud.
Les toits alsaciens sont généralement surmontés de hautes souches de cheminées, souvent très décorées. lis avancent parfois en saillie très accentuée au-dessus du mur pignon, ce qui permet l’installation d’une galerie suspendue. Dans les maisons importantes, cet auvent court tout autour de la cour intérieure au-dessus de balcons ou de galeries de bois.

Les ouvertures
La porte d’entrée n’est presque jamais située du côté de la rue ou du chemin mais, en général, sur la cour intérieure. On y accède souvent par un perron à double rampe, surmonté d’un porche de bois. Les fenêtres sont nombreuses et plus larges que hautes dans les maisons de style ancien (16e, 17e siècle).

Le plan type

La maison alsacienne (même isolée) est relativement haute et comporte au moins deux étages. La maison rurale est formée de deux bâtiments parallèles (un pour l’habitation, l’autre pour les bêtes et le fourrage), réunis d’un côté par un mur à auvent percé d’une grande porte pour les charrettes et d’une petite pour les piétons. Au rez-de-chaussée, il n’y a pas de chambres, mais la grande salle (ou « stube ») et la cuisine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.